Mode d'action et effets de la caféine

Mode d'action

 
Hypothèses

 
- Blocage des récepteurs à adénosine

 

 

La caféine étant un antagoniste de l'adénosine, on remarque les similitudes existantes entre ces deux substances, au niveau des atomes d'azote, ainsi, la caféine peut se placer dans les récepteurs à adénosine.

 

 

 

 

 

 

 

 

- Inhibition de la phosphodiestérase (ne catabolise plus l'AMPc)

 

 


- libération de catécholamines (substance produite par les neurones permettant la transmission de l'influx nerveux)
- mobilisation du Ca2+ intracellulaire

 

 

 

 

 

Première approche des effets potentiels :

 
Effets sur le système nerveux central
- A forte dose, la caféine est anxiogène et peut provoquer des tremblements


Effets sur le système cardio-vasculaire
- Cardiotonique, à forte dose provoque des palpitations


Effets sur le système rénal
- Effet diurétique (augmentation de quantité d'urine)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site